Ces innovations qui pourraient mettre fin aux lunettes

26 octobre 2015

Une application qui corrige la presbytie, un site web qui propose un programme de stimulation visuelle en ligne, des lentilles high-tech qui réduisent la myopie…bienvenue dans la révolution de l’e-santé.

Peut-on vraiment corriger sa vue en évitant le port de lunettes ou de lentilles ? Quelles sont ces innovations digitales qui vous promettent une vue meilleure ?

GlassesOff : une application mobile pour corriger la presbytie

Fruit des recherches d’une start-up israélienne spécialisée dans les neurosciences, l’application mobile GlassesOff propose des exercices destinés à entraîner votre cerveau à augmenter sa vitesse de traitement des informations et à vous empêcher de voir flou.

L’explication est neuroscientifique : nos yeux capturent des images toutes les 200 millisecondes. Si le cerveau est capable de suivre ce rythme, la vision est nette, mais s’il est en retard, elle devient floue. L’idée est donc d’entraîner le cerveau à interpréter rapidement toutes ces images pour augmenter son efficacité et limiter la dépendance aux lunettes. L’application est proposée sous la forme d’un abonnement.

Les bienfaits des exercices se feraient sentir au bout de deux mois, à raison de trois séances par semaine. Les créateurs de l’application revendiquent un taux de succès de 90%. A vous de tester…

revitalvision.fr : un programme 100% digital pour améliorer l’acuité visuelle

Le site revitalvision.fr propose un programme d’entraînement en ligne pour améliorer la vue. Il s’agit d’exercer son cerveau par des exercices pratiques de correction visuelle, que vous pouvez réaliser à votre rythme depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Cette technologie s’appuie sur une idée simple : en période de fatigue, on a l’impression de voir moins bien.

Or, l’œil n’a pas changé, c’est le cerveau qui nous renvoie cette idée. Le principe du programme est basé sur les recherches neuroscientifiques liées à la plasticité cérébrale : il s’agit d’entraîner le cerveau à mieux voir par des exercices pratiques de stimulation visuelle destinés à corriger tous types de problèmes (myopie, amblyopie, presbytie débutante, etc.).

Ce programme en ligne de rééducation visuelle est vendu sous la forme d’un forfait selon le type de problème à corriger.

L’orthokératologie : des lentilles high tech pour corriger la myopie

Autre innovation qui fait bouger les pratiques en matière d’ophtalmologie : l’orthokératologie. Ce terme un peu barbare cache cependant une vraie innovation. Il s’agit en effet de corriger les petites et moyennes myopies en portant la nuit des lentilles correctrices nouvelle génération.

Sachant que 40% des Français souffrent de myopie, cette innovation est promise à un bel avenir et a déjà séduit les Asiatiques et les Anglo-saxons. Donc si vous n’avez pas peur de porter des lentilles la nuit, l’orthokératologie est sans doute faite pour vous.

Peek Vision : une application pour détecter un problème de vue

Peek Vision est une application smartphone qui cible les 285 millions de personnes dans le monde touchées par une déficience visuelle. En particulier, les plus pauvres qui n’ont pas les moyens matériels ou financiers de

s’offrir les services d’un ophtalmologiste pour diagnostiquer et corriger leur déficience. L’application pourrait également intéresser des personnes vivant dans des zones reculées et pouvant difficilement se déplacer chez un spécialiste de la vision. Peek Vision scanne le cristallin pour déceler les cataractes, effectue un contrôle de la rétine en scannant le fond de l’œil et peut même être utilisée pour réaliser des contrôles de l’acuité visuelle et de la perception des couleurs.

Développée par deux ophtalmologistes, l’application Peek Vision est encore à l’état de prototype mais se veut prometteuse.

A suivre….   A terme, d’autres applications mobiles de ce type devraient être développées pour détecter et corriger les troubles de la vision. Un espoir pour les 30 millions de Français qui portent aujourd’hui des lunettes.

La Rédaction Business Lounge

mis à jour le 26/10/2015
envoyer cette page à un collaborateur   envoyer cette page à un collaborateur
> newsletter


> fermer
> à lire également