Les téléphones Nokia qui ont marqué l’histoire

6 avril 2017

Premier constructeur mondial de téléphones mobiles en 1998, Nokia vit une seconde jeunesse avec la ressortie de son modèle historique, le 3310. Retour sur les mobiles Nokia « cultes » qui ont marqué leur époque.

Le 1011 : le début du règne

Lancé en novembre 1992, le Nokia 1011 est un véritable précurseur : premier téléphone vendu en masse dans le monde, premier téléphone aux normes GSM, et premier téléphone à envoyer des SMS !

Le 8110 : la touche « Matrix »

« Allo Néo »… Qui n’a pas rêvé de posséder le même téléphone que Keanu Reeves dans « Matrix » à la sortie du cinéma ? De décrocher son mobile en tirant sur le clapet de manière énergique ? Sorti en 1996, le Nokia 8110 a connu un véritable effet de mode.

Le 3310 : l’incassable

Le 3310 reste et restera le téléphone Nokia le plus marquant de ces dernières années. Les raisons ? Un design arrondi, un poids léger par rapport à la concurrence, le jeu Snake et évidemment une sensation de véritable invulnérabilité. Un téléphone robuste avant l’heure. Le 3310 est sorti en 2000.

Le 1100 : le plus gros succès

Nokia est véritablement au sommet des constructeurs de téléphones au début des années 2000. Le 1100, sorti en 2004, s’est en effet vendu à plus de 200 millions d’exemplaires dans le monde ! Si son design reste assez proche du 3310, le 1100 a très bien fonctionné grâce aux marchés émergents. Un téléphone simple et efficace.

Le 5800 XpressMusic : le premier tactile

Nokia s’est essayé au tactile dès 2008 avec le 5800 XpressMusic. Destiné à un public jeune consommateur de multimédia, ce mobile disposait d’une connectivité 3G+, d’une puce A-GPS et prenait en charge l’ensemble des formats audio numériques.

La Rédaction Business Lounge

mis à jour le 06/04/2017
envoyer cette page à un collaborateur   envoyer cette page à un collaborateur
> newsletter


> fermer
> à lire également